Mères décorées de la Croix d’argent

La Croix du Souvenir (souvent appelée la Croix d’argent) a été initialement approuvée le 1er décembre 1919. Elle était décernée comme le souvenir de la perte personnelle des mères et des veuves des soldats et marins canadiens morts au champ d'honneur pour leur pays.

Aujourd’hui, chaque année, parmi les nominations faites par les directions provinciales de la Légion et des particuliers, la Légion choisit la Mère nationale de la Croix d’argent pour représenter les mères du Canada à la cérémonie du jour du Souvenir qui se tient le 11 novembre, à Ottawa. Elle y dépose alors une couronne au pied du Monument commémoratif de guerre du Canada au nom de toutes les mères qui ont perdu un enfant ayant servi dans les forces militaires pour leur pays. Son mandat, qui commence le 1er novembre, est d’une durée d’un an, période durant laquelle elle est appelée à accomplir d’autres fonctions officielles.

  

Mère nationale de la Croix d’argent 2018 – Mme Anita Cenerini

Le seul fils de Mme Cenerini, Soldat Thomas Welch, était un membre respecté de ses collègues du peloton 6 de la compagnie Novembre avec lesquels il s’entraîne puis est déployé pour OP Athena, roto 0, en Afghanistan, en août 2003, où il sert comme mitrailleur de la C9. Moins de trois mois après son retour d’Afghanistan, Thomas s’enlève la vie à Petawawa. Sa mort, le 8 mai 2004, marque le premier décès par suicide d’un soldat canadien après son retour de mission en Afghanistan.

À titre de Mère nationale de la Croix d’argent, Mme Cenerini sera appelée, le 11 novembre 2018, au nom de toutes les mères canadiennes qui ont perdu un fils ou une fille lors d’opérations militaires ou dans l’exercice de ses fonctions normales, à déposer une couronne au pied du Monument commémoratif de guerre du Canada. Elle verra aussi au cours de l’année à s’acquitter de d’autres fonctions rendant hommage aux disparus de tous les conflits.

Silver Cross Mother 2018 Anita Cenerini _web

Biographie

Anita Cenerini

Anita Cenerini a passé une bonne partie de sa vie dans les régions du Nord et du Sud de l’Ontario. Elle réside maintenant à Winnipeg avec son époux Grant et leur fils adolescent Jacob.

C’est dans le Nord ontarien qu’elle et son premier époux, Daniel Welch, ont élevé leur fils maintenant décédé, Thomas, et leur fille Michelle. Durant cette période, Anita fut active au sein de l’Église catholique, faisant du bénévolat pour la pastorale auprès des enfants et servant comme présidente de la Société des femmes catholiques. Elle a aussi siégé au conseil d’administration de son église.

Dans les années suivantes, Anita et ses deux enfants déménagèrent à London, dans le Sud de l’Ontario, puis à Owen Sound alors qu’elle poursuivit ses études à l’Université de Western Ontario puis dans le programme d’entrepreneuriat du Collège Georgian Bay, respectivement. Lors de son séjour à London, elle a travaillé à l’Université de Western Ontario et s’est portée bénévole comme personne aidante auprès du Comité du SIDA de London. On la retrouve dans le même rôle après qu’elle ait déménagé à Owen Sound, cette fois-ci auprès de Victim’s Assistance, qui a précédé Victim’s Assistance Bruce Grey Perth, une agence d’aide en situation de crise.

De retour à London, la famille d’Anita s’agrandit avec son nouvel époux, Grant Palmer, et ses deux fils plus vieux, Michael et Thomas Palmer. Après la naissance de leur plus jeune fils Jacob, Anita consacre les années suivantes à prendre soin de sa famille grandissante. Plus tard, Anita, Grant et Jacob s’installent à Winnipeg pour y démarrer une entreprise de comptabilité et tenue de livres à domicile, qui se poursuit toujours.

L’engagement continu de la famille d’Anita envers le service se reflète dans le tout récent enrôlement de Jacob dans la Première réserve des Forces armées canadiennes avec le Queen’s Own Cameron Highlanders du Canada, qui fait partie de la 3e Division canadienne, 38e Groupe-brigade du Canada situé au manège militaire de Minto, à Winnipeg.

Lorsque possible, Anita aime visiter son petit-fils Reed, né en 2017, dont la mère est sa fille Michelle qui demeure en Ontario. Anita aime aussi les activités de plein air et les sports de loisirs, et trouve toujours du temps pour faire du bénévolat dans sa communauté et son église.

Anita a participé à la course de l’Armée 2017 à Ottawa à la mémoire de son fils Thomas Welch et en appui aux militaires.

Biographie

Soldat Thomas Welch

Thomas Welch était un fantassin membre du 3e bataillon, Royal Canadian Regiment, basé à Petawawa, Ontario.

SCM 2018  son Thomas Welch_webNé le 25 octobre 1981 à Thunder Bay, Ontario, Thomas s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en 2001. Il a obtenu la qualification de fantassin en février 2002, se distinguant comme l’un des meilleurs finissants de son peloton. En mai 2002, il joint le 3e bataillon, Royal Canadian Regiment.

Thomas était un membre respecté de ses collègues du peloton 6 de la compagnie Novembre avec lesquels il s’entraîne puis est déployé pour OP Athena, roto 0, en Afghanistan, en août 2003, où il sert comme mitrailleur de la C9.

Moins de trois mois après son retour d’Afghanistan, Thomas s’enlève la vie à Petawawa. Sa mort, le 8 mai 2004, marque le premier décès par suicide d’un soldat canadien après son retour de mission en Afghanistan. Sa mort est par la suite jugée attribuable au service militaire, après que sa mère ait révélé les détails au sujet de la détérioration de la santé mentale de Thomas durant et après son affectation. Dès le début, le stress de l’opération était évident aux yeux de ses proches puis, à son retour, ils furent témoins de changements significatifs dans le comportement, l’humeur et l’attitude de Thomas.

Durant son affectation, Thomas a été décrit comme un gars tranquille et joyeux dont l’attitude, appréciée par ses collègues, aidait à remonter le moral au sein de son peloton. Ceux qui l’entouraient ont dit que le stress ressenti par Thomas ne s’est jamais manifesté dans son rendement de soldat qui tenait à bien faire son travail. Son professionnalisme lui a valu le plus grand respect de ses pairs comme de ses supérieurs.

Thomas était passionné par la vie et possédait un esprit aventureux. Il participait activement à tout ce qui avait affaire au plein air, y compris la randonnée et la planche à neige, et il partageait cette passion à titre de chef de scouts et louveteaux. Son enthousiasme et son esprit bienveillant étaient contagieux.

Lors d’une cérémonie commémorative pour Thomas en 2005, un marqueur fut placé et un arbre planté dans l’enceinte du quartier-général du Royal Canadian Regiment situé à la Caserne Wolseley de London, Ontario. Un arbre donné par les amis d’Anita est planté à la mémoire de Thomas sur la propriété de la famille à Winnipeg.

Anciennes récipiendaires

Chaque année, les directions provinciales de la Légion et le public soumettent leurs suggestions de candidates pour nomination au titre de Mère nationale de la Croix d’argent. La liste de candidates est examinée par un comité de sélection de la Direction nationale, suite à quoi une mère est choisie pour l’année débutant le 1er novembre.

Anciennes récipiendaires