Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

Demeurez informé. Souscrivez aux mises à jour de la Légion:

La Légion donne la réplique à la suite des propos du premier ministre lors de l’assemblée publique tenue à Edmonton

févr. 6 2018
Bien qu’il y ait toujours des considérations financières, nous sommes persuadés que répondre aux besoins de nos vétérans est intrinsèque à notre fondement et notre liberté.

Lors d’une assemblée publique tenue récemment à Edmonton, le premier ministre Justin Trudeau a suscité la colère chez plusieurs de nos vétérans alors qu’il répondait que le gouvernement fédéral se bat toujours en cour contre « certains groupes de vétérans » parce que « leurs demandes sont au-dessus de nos moyens en ce moment ».

Ce genre de mots est extrêmement insensible envers les vétérans canadiens et renforce le message que le gouvernement n’a pas l’obligation de prendre soin des vétérans canadiens blessés et malades — et que le Canada n’en a pas les moyens. Pourquoi alors continue-t-on d’exposer nos troupes au danger si nous ne voulons ni ne pouvons pas leur offrir l’aide nécessaire à leur retour au pays? Cela est tout simplement impardonnable.

Lors de l’assemblée publique, le premier ministre a déclaré que la Nouvelle Charte des anciens combattants modifiée — ou option de pension à vie — va plus loin que ce qui était offert dans la Loi sur les pensions, car elle comprend des services, programmes de réhabilitation et soutiens pour améliorer la qualité de vie des vétérans, de leur famille et leurs aidants. Il a aussi précisé que le gouvernement ne peut retourner en arrière sur les prestations versées (en vertu de la Loi sur les pensions) sans tenir compte des fonds investis (conformément à la Nouvelle Charte des anciens combattants) sous la forme de services aux vétérans.

Le projet du gouvernement concernant une indemnité non imposable pour douleur et souffrance est prometteur, mais compte tenu du peu de détails dévoilés à date, la légion royale canadienne croit qu’il y a encore beaucoup de choses à améliorer. Le projet doit comprendre un soutien financier complet accompagné de services et prestations qui, dans leur ensemble, équivaudraient à ce qu’offrait la Loi sur les pensions originelle. De plus, les vétérans les plus sérieusement blessés ou malades qui sont dans l’impossibilité de générer un revenu comparable doivent pouvoir bénéficier de la sécurité financière à vie.

La Légion royale canadienne reçoit les commentaires de vétérans qui demandent et nécessitent une meilleure compréhension et explication de ce qui les attend sous ce nouveau projet. La Légion revendique depuis longtemps des soins et prestations en plus de la sécurité financière à vie pour les vétérans blessés et malades. Il est grand temps que ce gouvernement soit très clair avec tous les Canadiens et Canadiennes au sujet de ses plans pour répondre aux besoins de nos vétérans, et ce de façon permanente.

Bien qu’il y ait toujours des considérations financières, nous sommes persuadés que répondre aux besoins de nos vétérans est intrinsèque à notre fondement et notre liberté. Lorsqu’appelés à risquer leur vie et leur avenir, nos vétérans le font sans aucune hésitation. En échange de leur sacrifice, nous devons les appuyer sans compromis et ne pas nous servir des considérations financières comme excuse aux manques de soins et prestations.

Nous réitérons que l’ensemble du gouvernement doit, sans aucune réserve, réaffirmer son contrat social et honorer son obligation pour pourvoir aux besoins des hommes et femmes qui sont blessés au service du Canada.