Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

 

Les gains réalisés dans le Budget 2017 ne doivent pas éclipser les lacunes importantes en matière de soins à apporter aux vétérans

mars 27 2017

Le gouvernement fédéral a coché dans son Budget 2017 quelques-unes des priorités établies dans la lettre du mandat du premier ministre à l’endroit du ministre d’Anciens Combattants Canada (ACC), et des progrès ont par ailleurs été réalisés. Ainsi, depuis qu’il a été élu, le gouvernement a satisfait à 8 ½ points de la lettre du mandat du premier ministre, avec la promesse de nouveaux appuis pour la prestation de services, la transition, les familles et la santé mentale. Il importe cependant de noter que de ces 8 ½ points, certains n’ont que partiellement répondu aux recommandations des groupes consultatifs et que les plus récents postes budgétaires ne seront mis en œuvre qu’à compter d’avril 2018. Enfin, sept éléments de la lettre du mandat demeurent encore à être réalisés.

Plus important encore, la recommandation critique d’une sécurité financière permanente pour les vétérans malades ou blessés, soit un élément prioritaire au sommet de la lettre du mandat du premier ministre et une promesse majeure lors de la campagne électorale du gouvernement, n’a été que mentionnée brièvement dans le budget, et ce, sans plus de détails ni d’échéanciers, et aucune explication sur la façon de remplir cet engagement envers les vétérans. C’est l’un des principaux enjeux que les vétérans exigent, et celui que la Légion, en priorité, aurait aimé voir figurer dans ce budget.

Il subsiste des lacunes criantes dans les soins et avantages offerts aux vétérans qui doivent être abordées. Le Budget 2017 est un pas dans la bonne direction, mais il reste encore beaucoup à faire.

Checkmark Travailler avec le ministre de la Défense nationale afin de réduire les éléments trop complexes, de remanier la prestation des services et de renforcer les partenariats entre Anciens Combattants Canada et le ministère de la Défense nationale

    • La recommandation du Groupe consultatif sur la mise en place d’une carte d’identité pour les vétérans et les membres de leur famille dans le but de mieux rationaliser les services offerts n’a pas été incluse dans le budget.
    • La recommandation du Groupe consultatif quant à une stratégie de communication et de sensibilisation visant à ce que tous les vétérans et leur famille reçoivent de l’information sur les services et le soutien offerts n’a pas été incluse dans le budget.

Xmark Rétablir les pensions à vie à titre d’option pour nos vétérans blessés, et augmenter le montant des indemnités d’invalidité, tout en veillant à ce que chaque vétéran blessé obtienne des conseils et du soutien d’ordre financier pour déterminer quelle forme de rémunération est la plus appropriée pour lui et sa famille.

    • Le budget de 2017 n’offre que de vagues promesses et aucuns détails sur la façon dont le gouvernement accordera une sécurité financière permanente à nos vétérans et à leur famille.
    • Plutôt que d’aborder cette question de front, le budget fédéral offre une vague promesse que le gouvernement « mettra en œuvre son plan afin de respecter son engagement visant à rétablir les pensions à vie en tant qu’option pour les [vétérans] blessés ». Pourtant, la ligne suivante décrit cette option comme étant rien de plus que « […] de recevoir leur indemnité d’invalidité sous forme de versement mensuel viager plutôt que sous forme de paiement unique ». Ce n’est PAS ce que la communauté de vétérans demande. Recevoir ce paiement au cours de toute une vie n’équivaut pas à une « sécurité financière à vie ».

Checkmark Élargir l’accès à l’Allocation pour déficience permanente (ADP) afin de mieux aider les vétérans dont les options de carrière ont été limitées en raison d’une maladie ou d’une blessure liée au service

    • L’ADP sera à compter du 1er avril 2017  remplacée par l’Allocation pour incidence sur la carrière (AIC), mais le gouvernement n’a toujours pas communiqué de détails sur ce que ces changements entraîneront.
    • Les méthodes n’ont pas encore été identifiées pour déterminer la « perte de progression de carrière »,
    • Le groupe consultatif a recommandé que l’Allocation pour perte de revenus (APR) et l’AIC soient regroupées afin de refléter ce que le vétéran aurait gagné et les lui verser toute la vie durant, et que le conjoint survivant ait droit de recevoir 70 % de ce montant, semblable à ce qui est offert en vertu de la Loi sur la pension de retraite des Forces canadiennes (LPRFC).

Checkmark Offrir aux vétérans blessés 90 % de leur solde avant la libération, et indexer cette prestation afin qu’elle augmente en fonction du coût de la vie.

    • Le groupe consultatif a recommandé que l’APR soit versée à vie, et que le conjoint survivant ait droit d’en recevoir 70%, semblable à ce qui est offert en vertu de la LPRFC.

Checkmark Créer une nouvelle allocation d’études pour les vétérans qui paiera pleinement jusqu’à quatre années d’études collégiales ou universitaires ou techniques aux vétérans des Forces canadiennes après la fin de leur service.

    • Le groupe consultatif a recommandé que l’Allocation d’études pour vétérans soit étendue aux membres de leur famille.

Checkmark Améliorer l’aide à la carrière et à l’assistance professionnelle offertes aux vétérans en veillant à ce que des possibilités d’emploi leur soient offertes à leur retour grâce aux ententes relatives aux avantages pour les communautés dans le cadre de nouveaux projets d’infrastructure financés par le gouvernement fédéral.

Xmark Adopter une norme plus élevée pour les services et les soins, et veiller à ce qu’une approche de type « un vétéran, une norme » soit maintenue.

Checkmark Rouvrir les neuf bureaux de services d’ACC fermés récemment, embaucher plus de personnel pour la prestation de services, et mettre en œuvre intégralement toutes les recommandations du vérificateur général sur l’amélioration de la prestation de services de santé mentale aux vétérans.

Halfmark Créer deux nouveaux centres d’excellence en matière de soins pour vétérans, dont l’un se spécialisant dans la santé mentale, l’état de stress post-traumatique et d’autres questions connexes touchant les vétérans et les premiers intervenants.

    • Un seul centre d’excellence a été annoncé dans le budget de 2017, axé sur la santé mentale. Le Centre ne comprend pas de composante hospitalisation/soins ambulatoires ni de services ou de formation en santé mentale pour les membres de la famille, comme l’a recommandé le Groupe consultatif.

Xmark Fournir de meilleurs services d’éducation, de counselling et de formation aux familles qui procurent soins et soutien aux vétérans ayant des problèmes de santé physique ou mentale liés à leurs états de service.

Checkmark Éliminer la limite de temps imposée aux conjoints survivants pour faire une demande d’aide en vertu des programmes de réadaptation et d’assistance professionnelles.

    • Le Budget de 2017 prévoit une Allocation de reconnaissance des aidants naturels qui remplacerait l’Allocation pour relève d’un aidant familial. Toutefois, l’Allocation pour relève est toujours nécessaire, et le budget ne comprend pas d’allocation de remplacement du revenu du conjoint aidant ou d’allocation de présence.

Xmark Faire passer de 50 à 70 pour cent le montant des pensions de survivants.

Xmark Éliminer la disposition de récupération liée au « mariage après 60 ans », afin que les conjoints survivants des vétérans puissent recevoir des prestations de retraite et des avantages médicaux appropriés.

CheckmarkDoubler le financement accordé au Fonds du Souvenir, afin d’offrir à tous les vétérans une inhumation digne.

Xmark Collaborer avec le ministre de la Défense nationale en vue d’élaborer une stratégie de prévention du suicide chez le personnel des Forces armées canadiennes et les vétérans.

 

Une autre préoccupation du Budget 2017 est la réduction des fonds destinés au remplacement et à l’entretien du matériel militaire vieillissant du Canada pour les Forces armées canadiennes. L’acquisition et l’entretien des équipements militaires sont essentiels pour appuyer la capacité opérationnelle, la formation et la sécurité du personnel militaire canadien. La Légion croit fermement que le gouvernement doit allouer des fonds pour appuyer l’acquisition et le renouvellement des équipements militaires le plus rapidement possible afin de protéger notre armée et de faire ainsi en sorte qu’ils puissent faire leur travail.

Bien que la Légion soit encouragée par certains des progrès réalisés dans ce dernier budget, la plupart des items promis ne se sont pas pleinement réalisés selon les recommandations formulées par les groupes consultatifs ministériels. Et avec la sécurité financière permanente pour les vétérans malades et blessés du Canada une fois de plus laissée en suspens, la Légion est dans l’ensemble déçue par le budget. Le gouvernement doit redoubler d’efforts et s’attaquer au plus pressant. Maintenant et plus que jamais, la communauté des vétérans doit concerter ses efforts pour promouvoir les soins essentiels, le soutien et l’indemnisation dont nos vétérans ont besoin et qu’ils méritent.


 

Au sujet de la Légion royale canadienne

Créée en 1925, la Légion est la plus importante organisation de vétérans et de service communautaire au Canada. Nous sommes une organisation à but non lucratif présente à travers le pays et qui compte aussi des filiales aux États-Unis, en Europe et au Mexique. Avec plus de 275 000 membres, qui pour la plupart consacrent beaucoup de temps à faire du bénévolat au sein de leur filiale, l’union fait notre force.

Relations publiques / Demandes des médias : PublicRelations@Legion.ca

Legion.ca/fr
Facebook.com/CanadianLegion
Twitter.com/RoyalCdnLegion
Instagram.com/royalcanadianlegion
youtube.com/user/RCLDominionCommand