Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

 

Le 46e Congrès national de la Légion trace la voie de son avenir

juin 27 2016

RCL_ConventionDisplayRevised

La Légion a progressé un peu plus tôt ce mois-ci, en renforçant son soutien à l’endroit des vétérans canadiens et en continuant de militer pour les soins et les prestations qu’ils méritent. En effet, c’est en présence de presque 1 100 délégués de la Légion et observateurs de partout au Canada, des États-Unis, du Mexique et d’Europe, réunis à St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador, que La Légion royale canadienne a tenu, du 11 au 15 juin 2016, son 46e Congrès national. Ce Congrès revêtait une signification particulière, puisqu’on y commémorait le 90e anniversaire de la Légion et le 100e anniversaire de la bataille de Beaumont-Hamel – deux importants jalons dans l’histoire de nos vétérans et de notre pays.

Ateliers pré-congrès

Des ateliers pré-congrès se sont tenus le samedi 11 juin, alors que les délégués s’enregistraient et recevaient leur trousse de Congrès. Au Centre des congrès de St. John’s, les délégués ont pris le temps de visiter la salle d’exposition où quelque 30 vétérans, et organismes communautaires et de service, étaient venus partager de l’information. Dans l’après-midi, les délégués ont eu l’occasion de participer à trois ateliers d’éducation présentés par la Direction nationale. L’adhésion étant un sujet très chaud pour la Légion, les ateliers ont porté sur l’engagement des membres, le recrutement et le maintien de l’adhésion, et sur les technologies d’adhésion pour soutenir la croissance de l’adhésion.

Cérémonies d’ouverture

WreathLayingLe Congrès national a officiellement débuté le dimanche 12 juin avec un immense défilé dans les rues de St. John’s, où nos couleurs ont fièrement été arborées. Une cérémonie de dépôt de couronnes, qui s’est tenue au Monument national aux morts de la guerre de Terre-Neuve, a rendu hommage aux vétérans canadiens disparus et honoré les hommes et les femmes pour qui nous servons. Lors des cérémonies d’ouverture, les délégués ont pu apprécier divers spectacles et prestations musicales relatant l’histoire de la bataille de Beaumont-Hamel.

Intronisation d’un nouveau président national et d’officiers supérieurs élus

Dans le cadre des délibérations du Congrès national, un président national nouvellement élu et des officiers supérieurs élus ont été intronisés pour prendre en main les rênes de La Légion royale canadienne au cours des deux prochaines années.

DaveSpeakingNous félicitons M. Dave Flannigan, originaire de Terre-Neuve-et-Labrador, pour sa nomination comme 42e président national de La Légion royale canadienne. Dans son allocution, où il a tenu à exprimer ses remerciements pour cet honneur, le camarade Flannigan a appelé à tous les membres à travailler étroitement tous ensemble pour le mieux-être de ceux et celles que nous servons, et à faire tout ce qui est possible pour renforcer l’organisation dans sa marche vers l’avenir. Appelé à diriger l’organisation au cours des prochaines années, le camarade Flannigan entend bien maintenir au sein de la Légion un contexte de restrictions budgétaires. Il a aussi parlé avec passion du devoir de la Légion de servir et de soutenir les vétérans de toutes les générations et leur famille; il s’est engagé par ailleurs à tenir le gouvernement canadien responsable des promesses faites pour améliorer les soins et les avantages de tous ceux et celles qui ont servi cette grande nation qu’est le Canada.

Responsabilité financière

Présentation du Budget

Mardi matin, c’est avec anticipation que tous attendaient le compte rendu financier du trésorier national Mark Barham sur le budget de la Direction nationale. En effet, la responsabilité financière et la transparence étant des priorités à la Légion, le camarade Barham a présenté un rapport complet et détaillé des dépenses du Fonds général de la Direction nationale à partir. Comme chaque année, le Budget de la Direction nationale a été soumis à une vérification complète et rigoureuse par la firme Price Waterhouse Coopers. Le camarade Barham a passé en revue avec les délégués, section par section, le rapport des revenus et dépenses. Il a fourni avec maints détails l’information du rapport complet, y compris la comptabilité liée aux salaires, aux dépenses de voyage, aux coûts des programmes et à ceux liés aux opérations, et ce, tout en répondant aux questions des délégués présents à la présentation. Nous sommes fiers d’annoncer, qu’après avoir opéré en position déficitaire au cours des dernières années, la Direction nationale a en 2015 coupé dans ses dépenses à hauteur de 1 million $, ce qui a renversé la vapeur pour ramener la Légion à opérer maintenant avec un surplus.

Les délégués, lors d’un vote, ont reconduit la firme Price Waterhouse Coopers comme vérificateur de la Direction nationale pour l’année financière 2016-2017. À la fin de la présentation, le rapport a été approuvé et le camarade Barham a reçu une ovation pour sa rigoureuse reddition de comptes et ses explications exhaustives du budget. Dans une démonstration sans précédent de soutien, les délégués se sont levés debout pour remercier le camarade Barham de la clarté de sa présentation, faisant en sorte que tous aient une compréhension entière et complète du budget, et des dépenses de la Direction nationale.

Le Relevé du Revenu et des Dépenses peut être consulté dans la publication Rapports et Résolutions des Comités – 2016, pages 63 – 78.

Capitation

PerCapita_frDans le cadre de la responsabilité financière de la Légion, une résolution a été soumise demandant des augmentations du taux de capitation, soit d’un montant de 1.25 $ pour 2017, et d’un montant additionnel de 1,25 $ pour 2018. Le trésorier national Mark Barham a présenté le contexte financier actuel et celui projeté pour les six prochaines années, en y apposant les options pour régler les sources de revenus, ou d’avoir à couper dans les programmes et services. Il est devenu clair que de couper dans les programmes serait préjudiciable à l’organisation, et ne serait qu’une solution à court terme. Or, une augmentation minimale du taux de capitation viendrait amplement compenser une adhésion en déclin et la pression d’une inflation, et ainsi permettre à la Direction nationale de pouvoir continuer à offrir des programmes et services qui soutiennent l’organisation. Pour moins d’une tasse de café par année, nous pouvons faire en sorte que la Légion continue à honorer et à servir les vétérans et nos collectivités.

Après échanges et discussions, les délégués ont voté avec une écrasante majorité pour l’augmentation, à compter de 2017, du taux de capitation.

Voir au bien-être de tous les vétérans

Durant les délibérations, les délégués ont tracé la feuille de route de la Légion, en adoptant des résolutions faisant progresser notre soutien envers les vétérans, le Souvenir et les collectivités. Cela dit, trois résolutions d’importance pour les vétérans ont été adoptées.

L’obligation sacrée du Canada

L’approche du gouvernement canadien envers les politiques sur les vétérans fait preuve d’indifférence face au contrat social qui lie notre pays à ceux et celles qui servent au sein des Forces armées canadiennes. Une résolution a été adoptée qui vient réaffirmer l’engagement de la Légion à veiller à ce que le gouvernement canadien respecte les principes qui sous-tendent ce contrat social depuis longtemps établi à sa défense et les politiques pour les vétérans. Cela dit, le gouvernement doit respecter l’obligation sacrée de notre pays de prendre soin de ses vétérans et de leur famille toute leur vie durant, en leur permettant de maintenir une qualité de vie qui soit à la hauteur des sacrifices auxquels ils ont consenti pour le Canada.

Grâce à cette résolution, la Légion continuera à tenir le gouvernement du Canada responsable de leurs promesses. C’est ce que nous ferons en militant auprès du gouvernement pour des soins et des prestations pour tous les vétérans et leur famille; en s’adressant au Comité permanent des anciens combattants et au Sous-comité des anciens combattants du Sénat; en accueillant l’Assemblée consultative des vétérans; en tenant des rencontres bilatérales avec les hauts dirigeants d’Anciens Combattants Canada; et en continuant les rencontres trimestrielles du président national avec le ministre des Anciens Combattants, ainsi qu’avec le Chef du personnel militaire des Forces armées canadiennes.

Section spéciale – Blessures de stress opérationnel

Une motion historique a été adoptée pour la mise en place de la Section spéciale – Blessures de stress opérationnel. Axée sur la santé mentale, cette section représente pour la Légion un progrès important dans son soutien apporté aux vétérans canadiens et à leur famille. La Section spéciale – Blessures de stress opérationnel (BSO), issue d’un mouvement de la base, est une initiative nationale mise de l’avant par des membres, gérée par des vétérans, et qui vise à venir en aide aux vétérans et leur famille souffrant de BSO, y compris le syndrome de stress post-traumatique et autres problèmes de santé mentale. Par l’entremise de cette section, la Légion s’appuiera sur ses activités de sensibilisation et de soutien, ainsi que sur son action militante.

La Section spéciale – BSO travaillera étroitement avec le Programme de Soutien social – Blessures de stress opérationnel (SSBSO) offert par les ministères de la Défense nationale et Anciens Combattants Canada, et étendra ainsi son champ d’action suivant dans les traces des 1 400 filiales de la Légion réparties aux quatre coins du pays. La Section n’offrira aucun service de santé. Dans son rôle, la Section spéciale – BSO verra à :

  • SupportAllVeterans_FRRejoindre et venir en aide aux vétérans et à leur famille affligés de BSO;
  • Sensibiliser le grand public et travailler à contrer les préjugés qu’a la population envers les vétérans souffrant de BSO;
  • Rediriger l’attention sur les personnes atteintes de BSO grâce à des services d’aide, de renvoi et d’aiguillage, d’information et de sensibilisation;
  • Promouvoir la recherche sur le traitement et la prévention.

La mise en place de la Section spéciale – BSO viendra renforcer la capacité de la Légion à répondre aux besoins de la communauté des vétérans. Il est à noter que les membres en service actif et les vétérans à la retraite n’ont pas à être membre de la Légion pour recevoir une aide de la Légion ou de la Section spéciale – BSO, et n’ont rien à débourser pour en recevoir le soutien.

Issue des membres eux-mêmes, l’idée de cette initiative mettra aussi à contribution les efforts des membres de la Légion, en particulier ceux-là mêmes souffrant de BSO, et sera une occasion pour ces derniers de s’impliquer et de faire partie de la solution. Les membres de la Légion qui sont des vétérans peuvent se joindre à la section et se porter bénévoles pour aider la section à atteindre ses objectifs. Et grâce aux efforts de revendication mobilisés par la Légion, les membres de la Section spéciale – BSO viendront renforcer le réseau d’officiers d’entraide avec des vétérans aidant d’autres vétérans et leur famille à obtenir les soins, les prestations et le soutien dont ils ont besoin et qu’ils méritent.

Soins de longue durée

On retrouve présentement des critères établis par de nombreux paliers de gouvernement qui restreignent l’accès aux lits ‘réservés’ pour vétérans et aux établissements de soins de longue durée pour vétérans, qu’aux anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre de Corée. De plus, des foyers et des pavillons pour vétérans qui offrent des soins à des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre de Corée sont appelés à être fermés, alors que les anciens combattants de cette période disparaissent peu à peu. Il en résulte des lits qui demeurent vacants et auxquels les vétérans d’après-Corée demandent accès; la Légion quant à elle exhorte les gouvernements du jour à permettre et à accroître l’accès pour tous les vétérans. Au 46e Congrès national, les délégués ont adopté une série de résolutions pour militer auprès du gouvernement afin que ce dernier élargisse les critères d’accès aux lits ‘réservés’, aux établissements de soins de longue durée, et aux foyers et pavillons, pour y permettre l’accès à tous les vétérans des Forces armées canadiennes ou des forces alliées, de quelque époque que ce soit, établi en fonction des besoins de santé.

Le besoin pour ces lits et ces établissements est à la hausse, et la Légion revendique que l’accès à ces lits soit élargi à tous les vétérans. Nous continuerons de faire valoir ce dossier dans nos rencontres auprès des hautes instances gouvernementales en demandant des changements; nous soulèverons la cause lors de nos rencontres avec les comités de consultation gouvernementaux; et nous continuerons nos efforts de communications et de campagnes de sensibilisation jusqu’à ce que cette résolution soit satisfaite.

Les vétérans ont servi pour protéger les droits et libertés dont nous bénéficions aujourd’hui, et, à cet égard, La Légion royale canadienne s’est engagée à voir à ce que tous les vétérans reçoivent les soins et le soutien dont ils méritent.

Apprendre des autres

Durant les trois journées du Congrès, les délégués ont eu l’occasion d’entendre bon nombre d’allocutions et de présentations qui faisaient ressortir le travail accompli par diverses organisations et de personnes au nom des vétérans et de leur famille. Ces présentations nous ont offert de multiples perspectives, d’informations sur les enjeux/problèmes et les possibilités, et ont partagé avec nous le soutien apporté aux vétérans canadiens et à la Légion.

On comptait parmi ces présentations celles venant du :

  • Gouverneur-général du Canada;
  • Lieutenant-gouverneur et le premier ministre de T.-N.-L. et du représentant de la ville de St. John’s
  • Ministre des Anciens Combattants
  • Mère décorée de la Croix d’argent
  • Trois vétérans « des temps modernes »
  • Rick Mercer, de CBC
  • L’ombudsman des vétérans
  • The American Legion
  • La Royal British Legion
  • Valour Canada
  • Chef de l’état-major de la Défense
  • Commandant adjoint, 5e Division du Canada
  • The Royal Commonwealth Ex-Services League
  • Jeux Invictus (éd. 2017) – Toronto
  • Ligues de cadets
  • L’Association médicale canadienne

La Légion va de l’avant

Lors du Congrès national, les délégués ont eu l’occasion de discuter des enjeux et des problèmes auxquels les vétérans et la Légion font face, de donner leur avis et d’émettre leurs recommandations, de contribuer à développer des idées, et de voter sur des résolutions qui verront à guider l’organisation dans ses activités futures. La Légion va de l’avant, et pour ce faire, nous travaillons pour devenir une organisation qui agit de façon plus ouverte, consultative et centrée sur sa mission principale. Tous ensemble, grâce à nos membres, nous changeons les choses pour les vétérans et améliorons leur vie et celle de leur famille.

29550_Legion_General_SocialGraphics_Apr8_TW_FR