Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

 

La Légion marque le 15e anniversaire de l’inauguration de la Tombe du Soldat inconnu

mai 28 2015
Un soldat inconnu, enterré près de la crête de Vimy, a été réinhumé dans un sarcophage, le 28 mai 2000, à Ottawa

Ottawa (Ont.) 28 mai 2015 – La Légion royale canadienne reconnait le 15e anniversaire de l’inauguration de la Tombe du Soldat inconnu aujourd’hui.

« Les gens semblent oublier que le projet de la Tombe du Soldat inconnu a été une initiative de la Légion qui s’est amorcée dans le cadre du Programme des partenariats du millénaire du gouvernement fédéral et qui coïncidait alors avec le 75e anniversaire de la Légion », de rappeler M. Tom Eagles, président national de La Légion royale canadienne.

La cérémonie d’inauguration, qui s’est tenue le dimanche 28 mai 2000, s’était alors avérée le point culminant de deux années de planification par la Légion qui avait débuté en avril 1998 et qui a abouti à l’exhumation d’un soldat inconnu canadien du cimetière Cabaret-Rouge, en France, le 25 mai 2000.

« De par sa mission, la Légion s’emploie à faire en sorte que ceux et celles qui ont fait l’ultime sacrifice ne soient jamais oubliés. Que ce soit par l’entremise de notre promotion et organisation de la cérémonie nationale du jour du Souvenir et de d’autres événements partout au pays, de notre campagne du Coquelicot, ou de l’érection et entretien de monuments commémoratifs, tels que la Tombe du Soldat inconnu, de dire M. Eagles, nous faisons honneur au passé en rendant hommage aux quelque 116 000 Canadiens et Canadiennes qui, jusqu’à ce jour, ont consenti à l’ultime sacrifice au service de leur pays. »

En ce dimanche 28 mai de l’an 2000, le corps du Soldat inconnu fut transporté jusqu’au Monument commémoratif de guerre du Canada sur un affût de canon de la GRC tiré par des chevaux, suivi d’un défilé de plus de 1 000 vétérans, soit une des plus grandes délégations jamais vues depuis de nombreuses années.

Puis, et avec tous les honneurs militaires qu’appelle une telle cérémonie, le cercueil a été inhumé dans un sarcophage situé en face du Monument commémoratif de guerre. Avant que le cercueil ne fût scellé, les légionnaires jetèrent sur le cercueil des poignées de terre en provenance de chacune des provinces et de chacun des territoires du Canada, ainsi que du site où le soldat fut inhumé la première fois.

Il convient de souligner que les Canadiens et Canadiennes, de façon toute spontanée, ont commencé à déposer des coquelicots sur la tombe à la conclusion de la Cérémonie nationale du jour du Souvenir… pratique qui, encore à ce jour, se répète chaque année.

Bien sûr, la Légion a été celle qui, forte du soutien de d’autres organisations de vétérans, a pu recommander que la Tombe du Soldat inconnu soit intégrée au Monument commémoratif de guerre du Canada; l’approbation toutefois de ce projet reposait entre les mains de d’autres organisations. En effet, de nombreuses agences gouvernementales ont eu la responsabilité de mener à bien divers aspects du projet, soit les ministères d’Anciens Combattants Canada, de la Défense nationale et de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada; ainsi que la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth et la Commission de la capitale nationale.

Pour marquer cet événement important, le Conseil exécutif national (CEN) a approuvé la conception et la distribution d’un «Tombeau du Soldat inconnu ” épinglette qui est approuvé pour les membres de la Légion à l’usure entre le 1er Novembre 2015 et le 30 Novembre 2016.

Les membres de la Légion qui souhaitent acheter cette épinglette, jusqu’à épuisement des stocks, sont invités à visiter notre boutique en ligne : www.shop.legion.ca ou en appelant sans frais au 888-301-2268 .

Pour plus d’informations : La tombe du soldat inconnu – Fiche d’information

- 30 -

Pour plus d’informations, veuillez contacter M. Bruce Poulin, de la Direction nationale, au (613) 591‑3335 (p. 241) ou au (613) 292‑8760, ou encore à bruce.poulin@legion.ca.