Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

 

Rapport de mi-mandat du président national

mai 21 2015

Au cours des prochains mois, toutes les directions provinciales de la Légion se réuniront en congrès biennal. À cette occasion, de nouveaux membres des comités exécutifs seront élus et je m’en voudrais de ne pas remercier vivement les membres sortants des comités exécutifs provinciaux pour leurs efforts et leur ferme conviction du rôle important que joue la Légion. Aux nouveaux officiers qui seront élus, je vous souhaite la bienvenue parmi nous en espérant que vous saurez contribuer à une organisation qui va de l’avant et qui sait s’adapter aux besoins des vétérans et de leur famille, dont certains de ces besoins deviennent parfois complexes. Comme vous l‘aurez constaté – ou serez à même de constater – dans mon vidéo, nous traversons actuellement des moments très prometteurs, et je suis extrêmement fier du travail accompli par chacun de nos légionnaires, au moment même où nous célébrons le 90e anniversaire de la Légion et faisons avancer cette organisation dans le XXIe siècle.

Avec tous ces changements à venir au sein des directions provinciales, il importe que le travail de la Légion se poursuivent, ce qui m’amène à la raison majeure pour laquelle je communique avec vous, vous les membres de la Légion et les filiales, soit pour vous remercier du dévouement et des efforts indéfectibles et altruistes que vous apportez, et qui font en sorte que nos filiales sont vraiment les piliers de la Légion.

Les filiales de la Légion – Les piliers de la Légion

Tout comme toute chaîne est aussi forte que son maillon le plus faible, ainsi en est-il de La Légion royale canadienne dont la force dépend du soutien de ses filiales, soit un lien solide qui se prolonge comme une grande chaîne d’Est en Ouest du Canada et au-delà de nos frontières, soit dans quatre pays que sont les États-Unis, le Mexique, l’Allemagne et les Pays‑Bas.

C’est cette chaîne de filiales de la Légion qui fait en sorte de conférer à la Légion le statut d’organisation nationale, et ce, quand bien même chacune de ces filiales n’est en soi qu’une unité, chacune avec ses propres activités et accomplissant ses propres services communautaires au sein de la localité où elle s’est implantée. C’est par l’entremise de ses filiales locales que la Légion entre en contact direct avec les Canadiens et Canadiennes, ainsi qu’avec les vétérans locaux et leur famille qui pourraient nécessiter une aide. Nos filiales sont vraiment les piliers de la Légion; collectivement, elles contribuent à nous assurer une portée nationale.

Les filiales de la Légion – Ambassadeurs de bonne volonté

L’image qu’on s’est faite de la Légion durant ses 90 années d’existence a été en grande partie développée grâce au travail des filiales dans leur propre communauté. Or, ce travail n’est pas toujours des plus spectaculaire. Le plus souvent, il se fait sans tambour ni trompette, mais en bout de ligne, dans les faits, ce sont ces personnes dont les vies ont été améliorées, les maisons épargnées et les problèmes réglés, qui sont à même de témoigner du travail accompli.

La Légion n’est pas du genre à se vanter, mais vous, les filiales de la Légion, chacune à votre façon, avez eu des incidences très positives dans vos milieux respectifs. Cela dit, nous ne pouvons laisser passer cette occasion qu’est le 90e anniversaire de la Légion sans mentionner la façon avec laquelle nos filiales sont au service du Canada et de ses collectivités.

Les filiales de la Légion – Soulagement de la souffrance

Les services communautaires qu’offre la Légion vont de pair avec les services qu’elle offre à nos vétérans. L’impact économique du travail bénévole offert par la Légion dans d’innombrables villes et villages est inestimable. Cela n’est pas toujours reconnu, mais il n’en demeure pas moins une réalité.

Grâce aux efforts de la Légion, et en particulier du Bureau d’entraide, des pensions et des indemnités d’invalidité ont pu être consenties à certains, et des allocations pour anciens combattants à d’autres. Il n’est pas exagéré de dire que les efforts conjoints des filiales de la Légion et du Bureau d’entraide ont contribué à éviter à plusieurs de nos vétérans blessés ou malades, et à leur famille, d’avoir recours à l’aide sociale ou de se retrouver dans la rue.

De plus, avec les fonds amassés chaque année grâce au généreux soutien des Canadiens et des Canadiennes dans le cadre de la Campagne du coquelicot, les filiales locales ont dépensé, au cours de leur histoire des 90 dernières années, des millions à atténuer la misère, en apportant bonheur et réconfort dans les foyers de milliers de vétérans. La valeur de ce travail par les filiales de la Légion n’a pas de prix, parce qu’il y va du respect et de la dignité de nos vétérans, dont la valeur, en termes de camaraderie et de présence de nos bénévoles de la Légion, va bien au-delà des sommes dépensées à offrir ces services.

Les filiales de la Légion – Centres communautaires

Présentes aux quatre coins du Canada, les filiales de la Légion sont saluées comme les pierres angulaires des activités communautaires, non seulement pour les vétérans, mais aussi pour l’ensemble de la communauté. Ces filiales sont vraiment des piliers dans leur communauté respective, alors que leurs installations sont aussi utilisées comme salle communautaire pour de nombreuses activités autres que liées aux vétérans, telles que pour des mariages, des célébrations récréatives et d’autres événements importants dans la vie d’une communauté.

Les filiales de la Légion – Monuments aux morts

Dans presque chaque ville ou même en milieu rural où des monuments aux morts de la guerre ont été érigés depuis plusieurs années déjà, on constate que les filiales de la Légion ont joué un rôle de premier plan à leur réalisation. Ces monuments commémoratifs ne sont pas toujours des monuments en pierre. Ils ont pris diverses formes, telles que des statues, des jardins du Souvenir, des plaques commémoratives, ou d’autres souvenirs rappelant le service et l’engagement. En ayant toujours à l’esprit l’énoncé de mission de la Légion, les filiales de la Légion cherchent continuellement à remplir leur obligation de voir à ce que des monuments commémoratifs appropriés soient érigés pour rendre hommage à ceux et celles qui ont consenti à l’ultime sacrifice. J’ajouterais aussi qu’il existe encore quelques communautés au Canada qui ne témoignent pas de ce fait.

Conclusion

Vu sous cet angle, il est facile de comprendre la synergie qui émane d’un tel effort collectif et qui est sans égal parmi toutes les organisations de vétérans; et, à cet égard, nous devrions tous et toutes s’enorgueillir de nos réalisations. En effet, les filiales de la Légion, où qu’elles soient, sont fidèles aux meilleures traditions de notre organisation dans leur propre milieu, et s’efforcent de servir leur collectivité et leur pays avec tout autant d’efficacité que leurs membres l’ont fait lorsqu’ils ont revêtu l’uniforme pour servir leur pays avec fierté et distinction.

Comme je l’ai mentionné d’entrée de jeu, je souhaite à tous nos nouveaux officiers élus la meilleure des chances, et qu’ils prennent aussi conscience de leur rôle et de l’importance des filiales de la Légion dans la vie de l’organisation.