Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

 

La Légion se souvient de la Deuxième bataille d’Ypres (22 avril – 25 mai 1915)

avr. 22 2015

OTTAWA (Ont.) 22 avril 2015 –Voilà 100 ans aujourd’hui, la Deuxième bataille d’Ypres s’enclenchait, alors que, pour la toute première fois, on assistait à l’utilisation de gaz toxique sur le front occidental.

« Son importance s’est quelque peu estompée, mais aujourd’hui, en ce 100e anniversaire, nous nous souvenons des énormes contributions du Canada lors de cette bataille », de rappeler le président de La Légion royale canadienne, M. Tom Eagles. « La défense du saillant d’Ypres par la 1re Division canadienne et le Princess Patricia’s Canadian Light Infantry s’est révélée un élément marquant qui est venue freiner la progression de l’armée allemande et, finalement, ouvrir la voie à la victoire des forces alliées en Europe occidentale », d’ajouter M. Eagles.

On avait demandé à l’ancien commandant en chef allié, le Maréchal Ferdinand Foch, après la fin de la Grande Guerre, de choisir les deux plus grandes contributions des puissances alliées ayant contribué à la victoire. Or, selon lui, les deux plus importants faits d’armes de tout l’Empire britannique furent la percée enregistrée par les Australiens et les Canadiens à Amiens, le 8 août 1918, et la résistance des Canadiens durant la Deuxième bataille d’Ypres du 22 au 24 avril 1915.

Durant les premières 48 heures de la Deuxième bataille d’Ypres, ce sont 6 035 Canadiens qui furent tués, capturés ou blessés, ou, en d’autres termes, un homme sur trois qui se retrouva une victime du conflit.

Ce fut aussi lors de cette même bataille que le Lcol John McCrae, qui faisait partie d’un hôpital militaire de campagne, devait apprendre la mort de son proche ami, le Lt Alexis Helmer, un artilleur, le 2 mai 1915. Le jour suivant, le 3 mai 1915, le Lcol McCrae composa le poème « In Flanders Fields » (« Au Champ d’honneur »), reconnu aujourd’hui mondialement

« La relation qui s’est établie entre le poème du Lcol McCrae et le soutien des Canadiens et Canadiennes envers la campagne du Coquelicot de la Légion est bien connue », de dire M. Eagles. « Voilà pourquoi la Légion et ses 300 000 membres sont fiers d’appuyer la cérémonie de dévoilement de la statue du Lcol John McCrae qui aura lieu le 3 mai 2015, au Monument national aux artilleurs situé sur l’île Green à Ottawa. »

Photo: Musée Canadien de la guerre

- 30 –

Pour plus d’informations, veuillez contacter M. Bruce Poulin à la Direction nationale, au (613) 591‑3335 (p. 241) ou au (613) 292‑8760, ou encore à bruce.poulin@legion.ca