Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

 

Allocution faite au Sommet des intervenants d’Anciens Combattants Canada

avr. 16 2015

Anciens Combattants Canada (ACC) a été l’hôte, le 14 avril 2015, d’un sommet des principaux intervenants qui s’est tenu au Musée canadien de la guerre. Le général (ret) Walter Natynczyk, sous‑ministre d’ACC a souhaité la bienvenue à tous les participants. L’hon. Erin O’Toole, ministre des Anciens Combattants, y a prononcé le discours principal. Lors des sessions du matin, les points à l’ordre du jour comportaient une mise à jour des actions entreprises par le gouvernement en lien avec le rapport ACVA « Nouvelle Charte des anciens combattants : Allons de l’avant », les communications centrées sur le vétéran, la démarche pour la mobilisation des intervenants et Vétérans 20/20 : Le plan stratégique d’ACC.

Les participants en présence, représentant 29 groupes d’anciens combattants et autres groupes de revendication, se sont vus répartis en deux groupes pour l’après-midi. Chaque organisation présente a été invitée à prendre la parole pendant cinq minutes sur les étapes suivantes. Ci-après l’allocution du président de La Légion royale canadienne, M. Tom Eagles, à cette occasion.


 

14 avril 2015
Bonjour et merci encore pour l’occasion qui nous est offerte de comparaître au Sommet d’ACC et de pouvoir adresser quelques mots aux membres de la grande communauté des vétérans. Pour ceux qui ne me connaissent pas, mon nom est Tom Eagles, et je suis le président national de La Légion royale canadienne.
La Légion royale canadienne est la plus grande organisation de soutien et de services communautaires au Canada qui vient en aide aux vétérans. La Légion est une organisation démocratique, non partisane, bâtie sur la force de son adhésion comptant quelque 300 000 membres répartis dans plus de 1 400 filiales à la grandeur du pays. En tant que plus grande organisation au Canada venant en aide aux vétérans et aux collectivités, la Légion agit au nom des vétérans pour défendre leurs droits et intérêts, y compris ceux des militaires et membres de la GRC toujours en service actif, et de leur famille, et apporte un soutien essentiel aux collectivités des quatre coins du Canada.
Recommandations du rapport ACVA
La Légion se réjouit que le gouvernement actuel ait donné suite à deux des trois principales lacunes sur lesquelles la Légion et le Groupe consultatif des anciens combattants avaient pressé le gouvernement fédéral d’agir au cours des quelques dernières années. Ce sont :
  • Réservistes : « Que tous les vétérans ayant une invalidité liée au service, et leur famille, aient droit aux mêmes allocations et aux mêmes services que ceux offerts dans le cadre de leur programme de réadaptation, qu’ils soient d’anciens militaires de la Force de réserve ou de la Force régulière. » (Rapport ACVA)
  • Les changements apportés à l’Allocation pour déficience permanente (ADP) et l’adoption du programme d’Allocation de secours pour les aidants familiaux.
La troisième grande inquiétude que la Légion et le Groupe consultatif des anciens combattants ont tenu à exprimer, renvoie à la recommandation du rapport ACVA, à l’effet qu’ACC entreprenne un examen approfondi du montant de l’indemnité d’invalidité, de manière à mieux refléter les indemnités versées dans les causes civiles liées aux blessures personnelles; mette en place un processus transparent et clair pour en déterminer la valeur; et améliore le soutien en conseil financier tout au long du processus.
Quand donc verra-t-on cette recommandation issue du rapport ACVA faire l’objet d’un examen?
Cela dit, la Légion continuera aussi à suivre de près les autres recommandations, afin de s’assurer que les engagements du gouvernement répondent aux attentes, et, à cet égard, nous continuerons d’exhorter le gouvernement à agir dès maintenant sur toutes les autres recommandations, dont, entre autres :
  • Un accès au Programme pour l’autonomie des anciens combattants (PAAC) par les vétérans qui soit fondé sur les besoins, peu importe s’ils rencontrent le critère d’admissibilité qu’est le droit à une prestation d’invalidité ou encore s’ils sont des personnes à faible revenu;
  • La période de traitement d’une demande de prestation d’invalidité, telle que publiée par ACC, est dite être de 16 semaines; or, nous craignons que la période requise avant qu’une réclamation ne soit adjugée dépasse dans bien des cas 16 semaines, ce qui est tout à fait inacceptable;
  • La Légion demeure préoccupée par les problèmes qui accablent les vétérans et les personnes à leur charge, surtout en lien avec les réclamations pour indemnités d’invalidité, les prestations de survivant et les recommandations du rapport ACVA.
La position de la Légion a toujours été que le gouvernement se doit d’honorer son obligation morale et solennelle envers les vétérans et leur famille, et de veiller à ce que la Nouvelle Charte des anciens combattants soit vraiment le document évolutif qui nous avait été promis.
Encore une fois : quand donnerons-nous suite aux autres recommandations du rapport ACVA, et quand est-ce que toutes les nouvelles prestations deviendront des politiques?
Je vous remercie de nouveau pour cette occasion de nous faire entendre. Nous saluons la nouvelle approche du ministère d’Anciens Combattants en matière de service centrée sur le vétéran – une approche qui, et la plupart d’entre vous le savez, est la marque de commerce de la Légion depuis 1926! Il convient grandement d’ailleurs que le gouvernement puisse adopter une telle approche; en effet, n’est-ce pas ce même gouvernement qui, dans un premier temps, engage les soldats dans des opérations militaires.
En terminant, permettez-moi d’ajouter que nous avons appris que des dépliants de certains membres de la Chambre des communes circulent, et dans lesquels on suggère que les enjeux en lien avec les vétérans sont utilisés à des fins politiques partisanes. Nous osons croire que c’est là l’exception, et non la règle!