Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

 

Un message de vos co-présidents du Comité de l’adhésion et de la sensibilisation de la Direction nationale

mars 27 2015

Camarades,

Comme nous le savons tous, l’adhésion est au premier rang des discussions considérables qui se tiennent parmi nos filiales, en grande partie dû au fait que le nombre de nos membres ne cesse de diminuer. Dans cet article, nous aborderons le renouvellement de l’adhésion et la nécessité de s’ouvrir aux idées de nos nouveaux membres.

Renouvellement de l’adhésion – Visez la cible facile!

Une grande partie du déclin de l’adhésion peut s’expliquer par l’attrition naturelle (i.e. le décès de nos membres) mais l’un des meilleurs endroits à commencer pour relever les défis posés par l’adhésion est nul autre que les membres que nous avons actuellement. Nous devons aborder la question des non-renouvellements si vous voulons demeurer la plus importante organisation de vétérans au pays. Relancer les membres qui ne renouvèlent pas est la cible la plus facile pour nous et devrait par conséquent être la chose la plus facile pour les filiales à résoudre.

LE MAINTIEN EST LA RESPONSABILITÉ DE CHACUN!

Les filiales, zones, districts et directions doivent faire tout en leur pouvoir pour maintenir leur adhésion. Nous devons examiner l’adhésion de nos filiales pour découvrir les membres qui ne renouvèlent pas et mettre tout en oeuvre pour les rejoindre. Il est bon de dire au public que la Légion a enrôlé plus de 20 000 membres l’an dernier mais la réalité est que l’adhésion totale a diminué parce que nous avons de la difficulté à maintenir les membres que nous avons. La Légion perd en moyenne de 25 000 à 30 000 membres par année dû aux non-renouvellements et cela, camarades, est une vraie honte.

Dans nos filiales nous avons eu un contact direct avec ces membres au moment où ils ont joint la Légion. Nous avons leurs coordonnées et ainsi pouvons les rejoindre facilement pour les faire renouveler. S’ils ne veulent pas renouveler leur adhésion, il est alors tout aussi important de leur demander pourquoi. Leur impression de notre filiale peut nous aider à répondre aux préoccupations que peuvent avoir d’autres membres et ainsi améliorer notre filiale. Quand les membres ne renouvèlent pas, nous devons nous demander : « Que pouvons-nous faire pour améliorer notre filiale? »

Il y a des douzaines de raisons pour lesquelles les membres ne renouvèlent pas, nous avons vu les sondages et nous pouvons admettre franchement que dans la plupart des cas, nous sommes notre propre ennemi en ce qui concerne l’adhésion. Le développement de l’adhésion n’est pas seulement la responsabilité du président de l’adhésion, mais la responsabilité de chacun des membres de la filiale. Nos présidents de l’adhésion assurent le leadership et la direction pour faire grandir la filiale. Communiquer avec les membres qui ne renouvèlent pas est un endroit facile pour tout président de l’adhésion à débuter.

Voici de bons conseils de la part de filiales qui ont des campagnes de renouvèlement réussies :

  • Formez une équipe de renouvèlement de quatre à cinq personnes. L’union fait la force.
  • Rejoignez aussitôt que possible par téléphone le membre qui ne renouvèle pas pour l’inviter à renouveler ou, s’il refuse, lui demander la raison pourquoi.
  • Affichez une liste genre « les plus recherchés » comprenant les noms des membres qui n’ont pas renouvelé, avec instructions aux autres membres de communiquer avec ceux qu’ils connaissant pour les faire renouveler.
  • Organisez un évènement pour le renouvèlement des membres à votre filiale et offrez aux membres qui viennent et renouvèlent quelque chose d’intéressant – collation gratuite, divertissement, rencontre avec une célébrité locale, journée d’activités familiales. Assurez-vous de communiquer avec toux ceux qui n’ont pas renouvelé pour leur dire que cet évènement est organisé spécialement pour eux.

Il y a beaucoup de très bons présidents de l’adhésion qui se donnent beaucoup de peine et font du bon travail à recruter de nouveaux membres et à maintenir ceux que l’on a. C’est un dur travail, mais avec de l’aide, ce travail peut devenir plus facile.

S’ouvrir aux nouveaux membres et à leurs idées

Nous devons modifier nos habitudes, sinon nous continuerons de perdre nos membres. Nos filiales sont comme toute autre entreprise d’affaires, et si nous voyons une tendance à la baisse, nous savons que nous devons changer quelque chose pour tourner le coin. Nous constatons une certaine tendance, mais croissante, de jeunes vétérans, leurs familles et d’autres jeunes gens, qui s’intéressent à la Légion. Ils amènent de nouvelles idées parmi nous et il est important que nous reconnaissions ce que ces membres représentent pour l’avenir de la Légion. Nous y avons fait référence dans notre article de septembre dernier, « L’heure du changement », ce qui est certainement le cas partout dans la Légion.

Camarades, en tant qu’organisation de vétérans créée par des vétérans pour les vétérans, nous devons faire tout en notre possible pour recruter ces jeunes vétérans, leurs familles et défenseurs. Faites-les se sentir les bienvenus parmi nous, chez eux à la suite de leur carrière militaire, comme le voulaient nos prédécesseurs en créant la Légion. Qu’ils soient vétérans ou membres de leur famille, de fiers sympathisants de notre communauté de vétérans ou de jeunes membres, ceux qui joignent la Légion de nos jours ont des attentes différentes, et rien ne nous empêche de les accueillir. Ils ne demandent pas grand-chose, probablement le wifi, un ordinateur avec Internet à la filiale afin de pouvoir rester en contact avec leurs collègues à travers le pays, des jeux et des sports qui peuvent être différents de ceux offerts habituellement à la filiale, ou une salle de lecture/jeux de tables plus tranquille et à l’écart. L’idée est d’être ouvert aux idées et de ne pas rejeter si vite les suggestions de nos membres.

Camarades, tout nouveau membre a tellement à offrir à vos filiales. S’il est un vétéran, il aura des qualités de leadership, la compréhension du protocole, de la gestion et, par-dessus tout, des besoins du vétéran de l’ère moderne, un atout en ce qui concerne notre rôle de revendication auprès d’ACC.

Camarades, l’adhésion, ça compte, et chacun des membres d’une filiale doit en faire sa responsabilité. Nous avons accompli beaucoup de choses dans le passé qui fonctionnent toujours bien, mais il y a un plus grand nombre de choses que nous devons faire pour améliorer la Légion et la rendre pertinente vis-à-vis une toute nouvelle audience.

Sortez du passé afin que la Légion royale canadienne puisse être là pour les vétérans dans l’avenir.

L’adhésion, ça compte ! Printemps/été 20156