Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

 

Selon la Légion, la modeste pension n’est pas à la hauteur des recommandations du comité ACVA

mars 9 2015

OTTAWA (Ont.) 9 mars 2015 – L’annonce faite aujourd’hui par ACC6 visant à apporter des changements aux avantages financiers de nos vétérans canadiens les plus sérieusement blessés est bonne, mais ne rencontre pas ce que la Légion exigeait basé sur les recommandations du rapport ACVA7.

La recommandation no 3 du rapport ACVA spécifiait que : « […] Anciens Combattants envisage l’utilisation d’une approche d’estimation des revenus futurs pour déterminer le montant des avantages financiers (allocation pour perte de revenus) […] ».

« La Légion, avec la participation du Groupe consultatif des anciens combattants, milite pour la bonification de l’Allocation pour perte de revenus jusqu’à hauteur de 100 % du salaire pré-libération, son maintien toute la vie durant et son augmentation selon les gains pour l’ensemble de la carrière d’un membre des FAC », de rappeler le président national de La Légion royale canadienne, M. Tom Eagles. « On ignore toutefois si cette Allocation de sécurité du revenu de retraite sera indexée sur une base annuelle, si elle sera rétroactive et comment elle sera ajustée (« récupérée ») dépendamment des autres sources de revenus. », de préciser M. Eagles.

Avec cette annonce, ACC ne répond qu’à seulement une des 14 recommandations du rapport ACVA et n’offre que 70 % des avantages financiers qu’un vétéran sérieusement blessé reçoit avant l’âge de 65 ans. Ce n’est aucunement le 70 % selon l’approche d’estimation des revenus futurs recommandée par le comité ACVA, et ni la position de la Légion et du Groupe consultatif des anciens combattants envers l’Allocation pour perte de revenus au-delà de 65 ans.

La Légion demeure par ailleurs inquiète du fait que le gouvernement ne se préoccupe pas d’améliorer les avantages financiers auxquels les réservistes ont droit, et que le maximum de l’Indemnité d’invalidité pour les membres des FAC blessés en service n’ait pas été revu à la hausse, en toute conformité avec ce que les travailleurs blessés dans la vie civile se voient accorder.

Même si la Légion tient à saluer les efforts du gouvernement qui annonce aujourd’hui un soutien accru pour nos vétérans de plus de 65 ans et leur famille, elle presse le gouvernement d’agir le plus tôt possible pour mettre en place toutes les recommandations du rapport ACVA.

- 30 –

Pour plus d’informations, prière de contacter M. Bruce Poulin, de la Direction nationale, au (613) 591-3335 poste 241 ou au (613) 292-8760, ou encore par courriel à bruce.poulin@legion.ca8