Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

 

La Légion royale canadienne exposé de position: « NOS VÉTÉRANS SONT IMPORTANTS »

mars 2 2015
Lettre ouverte à tous les Canadiens et Canadiennes de M. Tom Eagles, président de La Légion royale canadienne

Est-ce que le Canada a une obligation solennelle envers ceux et celles qui ont été blessés ou tués dans le cadre de leur service militaire? En 1917, le premier ministre Robert Borden déclarait aux troupes : « […] Le gouvernement et le pays considéreront comme leur premier devoir de prouver aux anciens combattants qu’ils apprécient à leur juste valeur les services inestimables rendus à la nation et à l’Empire, et aucun homme, qu’il revienne des Flandres ou qu’il y reste, n’aura de raisons valables de reprocher au gouvernement d’avoir abandonné à leur sort les hommes qui ont remporté la victoire ou ceux qui ont perdu la vie. »

Les plus de 300 000 membres qui composent La Légion royale canadienne croient fermement que ce pays a une obligation solennelle envers nos militaires. Depuis la création en 1926 de La Légion royale canadienne, plusieurs changements ont été apportés dans le traitement de notre personnel militaire en service, de nos vétérans et de leur famille.

Nous sommes fortement convaincus que la Déclaration des droits des anciens combattants doit être enchâssée dans la Nouvelle Charte des anciens combattants et dans la Loi sur les pensions, et qu’une version modifiée de l’article 2 de la Loi sur les pensions doit être incorporée dans la Nouvelle Charte des anciens combattants comme suit : « Les dispositions de la présente loi s’interprètent d’une façon libérale afin de donner effet à l’obligation solennelle reconnue du peuple canadien et du gouvernement du Canada d’indemniser les membres des forces qui sont devenus invalides ou sont décédés par suite de leur service militaire, ainsi que les personnes à leur charge. »

La Nouvelle Charte des anciens combattants, qui a été introduite en 2006 comme étant un document en évolution constante, venait remplacer la Loi sur les pensions en adoptant une approche globale quant aux soins et avantages à offrir aux vétérans. Il aura toutefois fallu attendre cinq longues années avant que des changements ne soient apportés au document, et ce, malgré les recommandations présentées par de nombreux comités, organisations de vétérans et études pour en introduire les changements nécessaires. Bien que vantée comme étant une charte « évolutive », dans les faits c’était tout le contraire.

Or, La Légion royale canadienne, la plus grande organisation du pays venant en aide aux vétérans et aux collectivités, entrevoit les prochaines élections comme une occasion d’énoncer sa position sur les enjeux qui touchent nos vétérans, leur famille et leur bien-être en général. L’exposé de position ci-joint fait foi du processus consultatif populaire engagé auprès de nos membres, de nos bénévoles, de nos représentants élus et de notre personnel.

Il faut aussi prendre note que selon la définition que la Légion donne à « vétéran », celui-ci inclut les membres de la Gendarmerie royale du Canada et les agents de la paix qui ont servi dans une zone de service spécial ou lors d’une opération de service spécial, et leur famille. Ce document se veut essentiellement une brève liste des mesures que la Légion revendique et qui, si entérinées par le gouvernement canadien, auront une incidence positive sur nos vétérans et leur famille. Nous espérons que tous les partis politiques fédéraux tiendront compte de la position de la Légion, en l’incluant dans leur programme électoral respectif comme étant un engagement concret de soutien au contrat social qui unit ce pays à ses vétérans, soit en service ou retraités, et à leur famille.

Il est extrêmement important que le gouvernement donne suite aux recommandations comprises dans l’exposé de position ci-joint; en effet, toutes les études pertinentes ont été réalisées et il est grand temps que les lacunes liées à la Nouvelle Charte des anciens combattants soient corrigées et répondent aux besoins de nos vétérans blessés ou malades, et de leur famille.

Bien que nous reconnaissions ce que les gouvernements successifs ont accompli par le passé en soutien à nos vétérans, il reste encore beaucoup à faire. La Légion royale canadienne encourage nos hommes et femmes politiques, et le prochain gouvernement, à transformer les belles paroles électoralistes en des mesures concrètes qui amélioreront la santé, la situation financière et le bien-être général de nos vétérans. C’est leur niveau de vie et celui de leur famille qui sont en jeu. Cet exposé de position dresse une brève liste des actions concrètes qui feront la différence si entérinées par le gouvernement canadien.

La Nouvelle Charte des anciens combattants constitue un important document dans la vie de nos vétérans… et puisque les enjeux auxquels sont confrontés nos vétérans évoluent, ainsi en doit-il être de la Charte. C’est seulement de cette façon que la Charte deviendra ce qu’elle était censée être, soit une « Charte évolutive ». Comme Canadiens et Canadiennes, nous avons l’obligation d’être informés des enjeux et de faire valoir nos inquiétudes. Or, le temps est arrivé… nos vétérans et leur famille sont importants.

N’oublions jamais.

TomEagles2014

Tom Eagles
Le président national
La Légion royale canadienne

La Légion royale canadienne exposé de position: « NOS VÉTÉRANS SONT IMPORTANTS »7