Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

Demeurez informé. Souscrivez aux mises à jour de la Légion:

De masques et de cœurs en papier : Les filiales de la Légion sont là dans la lutte contre la pandémie

mai 13, 2020
Après des semaines de mobilisation des filiales de la Légion pour aider ceux et celles qui en ont le plus besoin pendant la crise de la COVID-19, le travail dévoué des bénévoles se poursuit à travers le pays.

Après des semaines de mobilisation des filiales de la Légion pour aider ceux et celles qui en ont le plus besoin pendant la crise de la COVID-19, le travail dévoué des bénévoles se poursuit à travers le pays. Face à des défis tels que la fermeture de leurs facilités et d’inquiétudes quant à leur survie à long terme, les filiales canalisent leurs efforts sur l'aide à apporter aux autres.

Fabrication de masques

Dans tout le pays, des bénévoles qualifiés fabriquent des masques non chirurgicaux, à la fois fonctionnels et attrayants, pour aider à assurer la sécurité des Canadiens et Canadiennes.

Ste-Anne Hospital staff wearing Hudson Legion masks

À Hudson, au Québec, Don Staniforth, un membre de la Légion, est récemment revenu d'un voyage à l'étranger et s’est demandé ce qu'il pourrait faire pour aider. Lui et les bénévoles de la Légion ont réuni leurs forces à un groupe de brodeuses de Beaconsfield pour approvisionner l'hôpital local de Ste-Anne - qui abrite de nombreux vétérans – de 1750 masques, suffisamment pour que chaque patient et membre du personnel en reçoive plus d'un. En utilisant un modèle de masque approuvé, elles se sont mises au travail; et les vétérans en sont très reconnaissants.

« Vu qu’ils ne sont pas autorisés à sortir sans masque, ils nous ont exprimé leur grande reconnaissance d'avoir quelque chose à porter pour pouvoir se promener à l’extérieur autour de l'établissement », a fait savoir M. Staniforth. Le personnel était également heureux de recevoir ces cadeaux. « Ils sont vraiment emballés lorsque nous leur livrons le matériel, car cela vient combler un vide et démontre aux gens qu’on se soucie de leur bien-être. Cela nous fait chaud au cœur. »

Un des résidents a contacté M. Staniforth pour lui proposer de fabriquer également des écrans de protection – ce qu’il a fait d’ailleurs, sans frais. « Nous devons combattre cette guerre invisible... nous allons nous en sortir tous ensemble », dit-il fermement.

En soutien aux vétérans, aux aînés et aux communautés

Les efforts pour soutenir les communautés locales ont pris de nouvelles dimensions. Les collectes de sang demeurent un besoin important en temps de pandémie et certaines filiales font ce qu'elles peuvent pour faciliter la tenue de telles cliniques.

Branch 385 blood donation

À Aurora, en Ontario, vu qu’il était devenu plus difficile de trouver des endroits pour tenir ces cliniques, la filiale a proposé de fournir un emplacement, et ce, en respectant toutes les règles établies.

« La filiale a jugé que c'était une bonne façon de redonner à la communauté de manière à avoir un impact », d’avouer Crystal Cook, commandante de district de la région d'Aurora en Ontario. « Il y aura toujours des situations d'urgence qui nécessitent du sang. »

À Calgary, en Alberta, des bénévoles motivés et convaincus d'une filiale du quartier de Kensington ont ajouté des écoliers du coin à leur liste de personnes à qui apporter une aide. En effet, des enfants de trois quartiers particuliers, normalement nourris à l'école ne recevaient plus leur repas habituel; la filiale est alors intervenue et a préparé entre 64 et 100 sacs-repas par jour, selon les besoins.

Kensington Legion lunch bags

« Nous faisons ce que nous pouvons pour veiller à ce que les gens se nourrissent », de déclarer Mark Barham, président de la filiale de Kensington et aussi trésorier national. « C'est la raison pour laquelle la Légion existe; c'est ce que nous faisons », tient-il à réitérer.

Le chef-cuisinier de la filiale prépare chaque jour 100 brioches fraîches qui deviennent des « bunwiches » à la dinde et au bœuf, et qui, accompagnés de fruits, de yogourt et d’un biscuit, font partie des sacs-repas qu’ils distribuent.

M. Barham se rappelle une dame qui s'est présentée à la filiale avec son fils, les larmes aux yeux, et mal à l'aise de demander de l'aide. « Les gens arrivent, et nous ne posons qu'une seule question : ‘Combien de repas voulez-vous?‘ » dit-il. Or, la filiale a deux autres projets en cours durant la pandémie.

Une résidence pour personnes âgées située tout près abrite également des vétérans, et à qui des bénévoles de la Légion offrent sur demande des repas. Cela représente jusqu'à 40 portions, plusieurs fois par semaine, de ragoût, de chili, de sandwiches ou d’autres mets savoureux.

Un courriel de l'exécutif de la même filiale a été envoyé au personnel et aux membres leur demandant s'ils avaient besoin de provisions alimentaires. « Ils sont tout simplement ravis de voir que cela puisse se faire », de faire remarquer M. Barham.

Début avril, une filiale de Fonthill, en Ontario, au sud de Hamilton, avait déjà préparé et livré quelques centaines de repas. Or, elle en a maintenant livré près de 3 000; et le nombre de bénévoles qui préparent et livrent le menu varié est passé de cinq à 15.

« Nous n’avions jamais anticipé que cela devienne aussi gros », d’avouer Toni McKelvie, présidente de la filiale. Mais tant qu'ils pourront répondre aux besoins, ils continueront à le faire.

Ils ont également mis en place les vendredi soir un ‘service au volant’, offrant des repas de poisson et de poulet frit – or récemment, en une soirée, quelque 500 y ont été servis. Ils font salle comble. Un autre résultat inattendu demeure l'effusion de soutien que la communauté leur a réservé. « Les gens, lors du service au volant, nous remettent parfois une enveloppe dans laquelle on retrouve 200 ou 300 dollars; c'est incroyable! », de s’exclamer Toni.

Mme McKelvie partage avec enthousiasme l'histoire d'une ancienne restauratrice de Fonthill, Mme Vilma Moretti, qui a publié un livre de cuisine sur ses délicieuses recettes de tartes. Le produit des ventes sera remis à la Légion et à la banque alimentaire locale. Selon Mme McKelvie, cela représente déjà quelque 5 000 dollars supplémentaires qui viendra aider la filiale dans son travail de soutien.

En veillant surtout sur les vétérans et les aînés, elle a appris de familles de vétérans que des parents avaient besoin d'aide. « Les vétérans ne demandent pas d'aide - c’est le cas de mon père -, alors nous la leur apportons et ils nous en sont très reconnaissants », dit-elle.

Établir un contact et apporter un soutien

À Dalhousie, au Nouveau-Brunswick, le président de la filiale Floyd Vincent et d'autres bénévoles ont offert d'aider les personnes âgées à surmonter des problèmes d’ordre médical ou autre, en prenant régulièrement contact avec des vétérans.

« En soirée, j'appelle les plus âgés - j'ai moi-même 81 ans, mais je ne le sens pas, dit-il en riant. Nous jasons un peu et nous nous assurons que tout va bien... ce qu’ils estiment grandement », de souligner M. Vincent.

Brighton Branch hearts

Il y a aussi d’autres actions bien senties qui ont été menées par des bénévoles de la Légion qui cherchent à faire œuvre utile en répandant un peu de bonne volonté. Comme par exemple la manifestation de soutien aux travailleurs de première ligne dans la petite ville de Brighton, en Ontario. « Nous nous sommes joints au mouvement en plaçant des cœurs en papier dans les fenêtres de la filiale », de rappeler Glenn Irving, premier vice-président de la filiale.

Toute personne souhaitant partager un « cœur » était invitée à déposer sa création dans la « boîte à cœurs » de la filiale. « Tout cela visait à démontrer que nous sommes inquiets et que nous encourageons nos premiers intervenants », a-t-il expliqué.

Services aux vétérans

Tout au long de cette période difficile, le département des Services aux vétérans de la Légion est de faction pour répondre aux appels et aux courriels. Véritables bouées de sauvetage dans tout le pays, les officiers d'entraide aident les vétérans à surmonter leurs besoins financiers, répondent à leurs questions, effectuent de façon régulière des vérifications par téléphone et remplissent des demandes de prestations et d'invalidité.

« Cela prend beaucoup d'appels téléphoniques pour rassurer les gens et leur offrir des conseils et des options », de dire Marg Rohmann, officier d'entraide de la direction provinciale de l'Ontario situé à Aurora. « Ils contactent donc la Légion qui voit à leur répondre, ce qui s'avère être pour eux très rassurant. »

Pour joindre un officier d'entraide, composez le 1-877-534-4666 ou allez à veteransservices@legion.ca.


À propos de la Légion royale canadienne

Créée en 1925, la Légion est le plus important organisme de soutien et de services communautaires pour vétérans au Canada. Nous sommes un organisme sans but lucratif dont la portée nationale s’étend à des filiales aux États-Unis, au Mexique et en Europe. Nos 260 000 membres, dont plusieurs dévouent de nombreuses heures de bénévolat dans leur filiale, sont en fait notre force.

Relations publiques/Demandes de renseignements des médias : PublicRelations@Legion.ca

Legion.ca
Facebook.com/CanadianLegion
Twitter.com/RoyalCdnLegion
Instagram.com/royalcanadianlegion
youtube.com/user/RCLDominionCommand
linkedin.com/company/royalcanadianlegion