Nouvelles de la Légion

Soyez au fait des nouvelles de la Légion, en lisant les plus récents communiqués et articles issus de la Direction nationale de La Légion royale canadienne.

Demeurez informé. Souscrivez aux mises à jour de la Légion:

Plus qu’une histoire de pêche : Soigner nos braves par la mouche

mars 13, 2020
« Vous n'avez pas l'impression d'être seul dans votre parcours », a déclaré un vétéran. « Je ne me suis pas senti aussi détendu depuis très longtemps », a déclaré un autre. Ce sont là des remarques de participants qui en disent beaucoup sur le programme « Soigner nos braves par la mouche », un programme national auquel la Légion souscrit sans réserve, et ce, tant dans son concept que par le biais de son Fonds du Coquelicot, un fonds qui existe grâce aux généreux dons de Canadiens et de Canadiennes.

Fly Fishing

« Vous n'avez pas l'impression d'être seul dans votre parcours », a déclaré un vétéran. « Je ne me suis pas senti aussi détendu depuis très longtemps », a déclaré un autre.

Fly Fishing

Ce sont là des remarques de participants qui en disent beaucoup sur le programme « Soigner nos braves par la mouche », un programme national auquel la Légion souscrit sans réserve, et ce, tant dans son concept que par le biais de son Fonds du Coquelicot, un fonds qui existe grâce aux généreux dons de Canadiens et de Canadiennes. Cela permet à des vétérans qui participent au programme pour la première fois de n’avoir rien à débourser.

De nombreux participants ont laissé entendre que le programme les avait changés à jamais - aucune exagération n'est nécessaire pour raconter cette histoire de pêche.

Couple Fly Fishing

Imaginez que vous vous déplacez en bateau sur une eau bleue calme. Entendez la mouche au bout de votre ligne tomber à l'eau, alors que vous espérez le meilleur. Le résultat de la pêche n'a alors tout simplement aucune importance — le cadre, la camaraderie et la paix sont tout ce qui aide vraiment à guérir.

« Les rivières leur parlent et la nature les attire », explique M. Gervais Jeffrey, directeur national du programme, lequel programme a été lancé en partenariat avec des organisations de pêche à la mouche. Or, ce programme fonctionne maintenant de manière indépendante. Il affirme que la pêche à la mouche l'a lui-même aidé suite à son retour d'Afghanistan. Et il a pensé que cela pourrait également aider d'autres soldats.

Fly Fishing Camaraderie

Lou et Donna y ont participé en tant que couple. Lou estime qu'il est essentiel que la version à laquelle il a assisté puisse accueillir les conjoints. « Les forces armées, bien qu'elles s'améliorent, dit-il, traitent surtout le militaire, alors que le conjoint a tendance à être oublié, ce qui l'amène à l'extérieur à rechercher un grand nombre de programmes de soutien. C'est donc vraiment bien de les voir être reconnus comme les premiers intervenants qu'ils sont, car sans eux, nous serions moins nombreux. »

Fly Fishing Catch

Certains participants qui étaient seuls ont décrit la trépidation avant de se joindre au groupe, tandis que d'autres ont décrit l'isolement ressenti en restant assis chez eux pendant des heures. La participation au programme leur a procuré un soulagement.

« Cette sortie avec des anciens militaires m’a rappelé le bon vieux temps, soit celui d’être en compagnie de gens qui ont vécu les mêmes expériences que moi », de dire Daniel.

« De faire du bateau par beau temps, la bonne bouffe, les rires et les nouvelles amitiés. Tout cela convergeait dans une profusion de sentiments redécouverts par beaucoup, y compris celui de se sentir 'chez soi'. »

Fly Tying

« Ça fait du bien à l’âme de voir les gens qui donnent du fond du cœur pour aider les vétérans à participer aux activités mises en place, grâce au programme » a fait savoir Keven. « Passer du temps sur l’eau et pêcher à la mouche permet de me recentrer et de trouver la paix en moi-même… et de me concentrer sur les choses importantes de la vie. »

« Vous savez que ce sont des liens auxquels vous pouvez faire confiance, car nous sommes tous dans un processus de guérison », d'ajouter Lori et John, un couple. Bien qu'ils aient appris à pêcher à la mouche et à fabriquer des mouches artificielles, ils ont vraiment apprécié le temps passé auprès de leurs vieux amis et d'avoir pu nouer de nouvelles relations.

Gervais Jeffrey relate l'histoire d'un vétéran qui était sur la voie du suicide mais qui a changé radicalement de direction après s'être joint au programme. Il est maintenant très impliqué dans le programme qui a été mis en place en 2009.

« C'est un programme qui se tient en plein air; or, le plein air s'est toujours révélé apaisant », d'expliquer M. Jeffrey. « La fabrication de mouches artificielles et le lancer de la mouche aident à la concentration et à la motricité. Le tout se passe dans un contexte de socialisation, où les gens parlent de leurs expériences — mais aucun jugement n'est porté et nul n'est tenu d’avoir à parler. »

En 2019, ce sont près de 300 personnes qui ont participé au programme Soigner nos braves par la mouche. Cela dit, le programme est en constante évolution et il est question de créer des cours supplémentaires pour accueillir les conjoints et les enfants des vétérans.

Heroes Mending on the Fly logo

Pour plus d'informations ou pour devenir bénévole, veuillez consulter le site Web à :

https://heroesmendingontheflycanada.ca/fr/accueil/

Toute organisation apte à offrir aux vétérans de tels programmes peut envisager une demande de soutien financier auprès de la Légion par le biais de son Fonds du Coquelicot : https://legion.ca/fr/souvenir/la-campagne-du-coquelicot/financement-d-organsimes